Archives mensuelles : juin 2012

La V2 en 6 critères est sortie

De 8 à 6 critères

Voici la V2 du prototype de discernement que je me propose de tester dès l’année prochaine en éducation à l’image. 6 critères, cela devrait tenir plus facilement dans la poche de notre mémoire.

J’espère faire prochainement des billets pour expliquer chacun des critères, surtout si vous lecteurs m’y encouragez !

6 criteres pour apprécier les images

8 critères pour choisir ses images

Dernière mise à jour le 8 juin, tenant compte des commentaires 1 et 3, merci à Patrick Peccatte.

Femme-tete-écrans_redimM’appuyant sur la lecture d’Homo Spectator (Marie José Mondzain), je vous propose de tester cette grille-carte-boussole sur vos prochaines expériences en matière d’images, pour voir dans quel sens souffle le vent dans votre relation à une image que vous regardez. Combien verrez-vous de drapeaux verts ? Si certains critères vous paraissent obscurs, c’est bien normal, il y aura bientôt des éclairages là-dessus. (Lire la source, Homo Spectator, peut relever de la gageure !)

Meilleure lisibilité de la carte : voir en fin d’article.

8 reperes pour choisir ses images

Allez, je me lance en premier. Je vous propose ma propre utilisation de cette boussole sur le reportage précédemment regardé, de BFMTV (cf. article de février), puis sur un reportage diffusé 13 heures plus tard sur le même sujet dans le 20h00 de TF1.

BFMTV

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=bLZvPn5ux3Y[/youtube]

Gro-grosse surprise : aucun drapeau vert !

‘4. Autorité’ et ‘7. Confiance’ sont tangeants.

Bon, est-ce que TF1 fera mieux ?

TF1

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=BEUI-Ippa1w[/youtube]

Seulement un drapeau vert pour ‘8. Aide’ car le reportage resitue cet événement par rapport à la normalité : « c’est exceptionnel, et l’administration aurait réagi efficacement. » Notons aussi que pour ‘5. Respect’, TF1 fait mieux en floutant complètement le visage de la jeune femme. Elle récolte quand même une croix orange pour divulguer le portrait et le nom du directeur de prison, qui écope ainsi d’une 2e peine : la honte en public !

TF1 n’avait pas traité cette info dans le 13h00, ce jour-là, on sent peut-être le recul procuré par 24 heures de traitement journalistique ?

Est-ce praticable ?

Je vous écoute, justement…

Vous allez dire : « qu’est-ce que c’est manichéen ! La réalité est plus complexe. » Oui mais il faut rester simple si on veut bâtir quelque chose de praticable. 8 critères, c’est déjà beaucoup trop ! Je pense aboutir à 6 pour la version n°1 publiée dans le mémoire remis prochainement.

En fait, vous remarquerez que les critères se recoupent bien souvent. Ce sont autant d’entrées dans la même idée, centrale chez Marie Josée Mondzain, qui est celle-ci. Regarder cette image, est-ce que ça me construit – ou me maintient – sujet libre, parlant, désirant et agissant ? Ou est-ce que cela m’anéantit, en me faisant rejoindre la masse indistincte d’un public dont on s’arrache des parts d’audience ? Deux pôles susceptibles d’orienter une dynamique engendrée en nous par les images que nous regardons. Dans telle ou telle expérience que le spectateur fait d’une image, quelle orientation prévaut ?

8 critères, ce sont 8 possibilités de relire son expérience de l’image, en direct ou juste après. Si un critère ne marche pas, essayez un autre. Les essayer tous permet de vérifier une tendance lourde.

Notez aussi que le contexte joue sur une expérience donnée. Cette boussole pourra peut-être orienter mes choix dans le contexte de mes usages. Par exemple, pour une même image donnée, je choisis volontairement de la regarder plus tard. J’attends le cadre d’un documentaire qui a du recul et du temps d’explication, pour accepter de regarder la vague désastreuse du tsunami de 2011. (C’est ce que je ne fis pas).

A vous !


P.S :  Homo Spectator a été publié par Bayard éditions en 2007.

La boussole a été réalisée avec le logiciel gratuit d’arborescences logiques  Xmind.

8 reperes pour choisir ses images